Atelier de recherche : Des conflits confinés ? Travail et mobilisations collectives dans un monde pandémique – 2 juin 2022

L’équipe du séminaire sur les conflictualités au travail organise un atelier de recherche intitulé “Des conflits confinés ? Travail et mobilisations collectives dans un monde pandémique”, qui se tiendra le 2 juin au Cresppa-CSU, en salle 221 du site Pouchet du CNRS (59-61 rue Pouchet, 75017 Paris) et en visioconférence sur Zoom.

L’objectif de cette journée est d’ouvrir un moment de réflexion collective sur la manière dont la pandémie reconfigure la conflictualité au travail, à partir de travaux en cours de réalisation ou d’analyse. Dans cette optique, nous accueillerons des chercheur·euses qui ont enquêté pendant les moments forts de la pandémie pour tirer les leçons de cette conjoncture en ce qui concerne les mobilisations des salarié·es, les formes d’action syndicale et les conflictualités dans un sens large.

L’équipe d’organisation : Chloé Biaggi, Juan Sebastian Carbonell, Cyrine Gardes, Angelo Moro, Quentin Schnapper, Lucas Tranchant

Le programme complet de la journée :

Continuer la lecture

Portrait de jeune chercheur : Edine Gassert, « Le paritarisme à l’épreuve de l’évaluation dans le champ de la formation professionnelle continue »

Mis en avant

Votre thèse, réalisée au sein du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (Lise) sous la direction de Fabienne Berton et Arnaud Mias, s’intitule « Le paritarisme à l’épreuve de l’évaluation. Genèse instrumentale, travail d’organisation et fragilité institutionnelle dans le champ de la formation professionnelle continue ». Qu’est-ce qui vous a intéressé dans ce sujet ?

Ma recherche a porté sur la genèse et le développement d’une politique d’évaluation initiée par les confédérations syndicales et patronales dans le champ de la formation professionnelle continue, au lendemain de l’adoption de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 7 janvier 2009.

Cette politique a débouché sur l’installation d’une instance d’évaluation, baptisée le Conseil National d’Évaluations de la Formation Professionnelle (CNEFP). La mission principale de ce CNEFP a consisté en la conduite régulière de travaux d’évaluation des politiques paritaires de la formation professionnelle. Ce conseil a été installé aux côtés de l’organe politique central des partenaires sociaux, le Comité Paritaire National pour la Formation Professionnelle (CPNFP), en charge de la définition et de la mise en œuvre des dispositions issues des accords collectifs nationaux et interprofessionnels. Pour mener leurs missions respectives, ces deux instances ont compté sur le soutien logistique et financier d’un organisme de gestion paritaire encadré par l’État, le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP). La création de ce fonds a constitué une innovation financière majeure de la réforme de 2009, en mutualisant et en redistribuant à grande échelle une fraction conséquente des fonds de la formation professionnelle, au profit de la qualification et la requalification des salariés faiblement qualifiés et des demandeurs d’emploi.

Continuer la lecture