Portait de jeune chercheur : Pierre Rouxel, « Spatialités syndicales dans le capitalisme global. Une ethnographie comparée de quatre collectifs syndicaux en France et en Argentine »

Mis en avant

Photo Pierre RouxelVotre thèse, réalisée au sein du laboratoire Arènes sous la direction de Christian Le Bart et Juan Montes Cato, s’intitule « Spatialités syndicales dans le capitalisme global. Une ethnographie comparée de quatre collectifs syndicaux en France et en Argentine ». Qu’est-ce qui vous a intéressé dans ce sujet ?

Un premier objectif de mon travail était d’éclairer les transformations du syndicalisme au sein d’un de ses bastions traditionnels : les grandes entreprises industrielles. Un de mes constats de départ était en effet celui d’une relative méconnaissance des dynamiques syndicales à l’œuvre dans ces espaces professionnels, au-delà des moments spécifiques et médiatiques des plans de suppressions d’emplois et des fermetures d’usine. Cet angle mort de la littérature se comprend notamment au regard des orientations de la sociologie du syndicalisme depuis les années 2000, qui s’est notamment renouvelée et enrichie au travers l’étude de la « revitalisation » des organisations syndicales et de leurs stratégies d’ancrage et de redéploiement auprès des fractions « inorganisées » et les plus précaires du salariat. Par une sorte de mouvement de balancier, les grandes entreprises industrielles, historiquement sous le feu des projecteurs des sciences sociales, ont été moins étudiées, bien qu’elles présentent encore aujourd’hui des niveaux de syndicalisation plus élevés qu’ailleurs. On sait finalement peu de choses des logiques de reproduction des collectifs militants et de l’évolution des stratégies mises en œuvre par des délégué.e.s confronté.e.s aux restructurations « permanentes » d’entreprises financiarisées et internationalisées.

Continuer la lecture

9e Congrès de l’AFS : programme des sessions du RT18

Session n°1 : mardi 6 juillet 10h30 – 12h30

Quels changements dans les pratiques syndicales ?  – Session croisée RT18 / RT25

Animation : Jean-Pierre Durand et Camille Dupuy

  • Marie Benedetto-Meyer, Laurent Willemez, « Les usages syndicaux des réseaux sociaux numériques : enjeux organisationnels et inscription dans les pratiques syndicales »
  • Mathieu Hocquelet, « Mobiliser et organiser les travailleurs des services en ligne :  Le virage numérique d’Organization United for Respect at Walmart »
  • Willy Gibard, « Le syndicat CGT du livre en mutation ? Déstabilisation des relations professionnelles et transformation des pratiques en pleine crise sanitaire »
  • Lucie Goussard, Fabien Brugière, Sabine Fortino, Danièle Linhart, Guillaume Tiffon, « Derrière le masque du consensus, divergences syndicales autour des enjeux de santé mentale au temps des CSE »

Continuer la lecture