Rentrée littéraire : 3 ouvrages de sociologie des relations professionnelles

Le RT18 signale la parutions en cette rentrée 2023 de trois ouvrages en sociologie des relations professionnelles, fruits d’enquêtes collectives de longue durée.

Didry Claude (dir.), Face au covid, l’enjeu du salariat, Paris, La Dispute, 2023.

À partir d’une enquête sur sept secteurs d’activité menée pendant la pandémie liée à la Covid-19, cet ouvrage démontre à quel point les institutions du salariat – de la sécurité sociale au syndicalisme – se sont avérées indispensables pour protéger les travailleurs et permettre la continuité des activités économiques. Ainsi, face à l’austérité imposée aux dépenses de santé, c’est un système hospitalier affaibli qui a fait preuve de l’efficacité de son engagement dans la prise en charge des malades, contraignant le pouvoir à prêter une oreille attentive aux revendications des travailleurs et travailleuses de la santé. Parallèlement, alors que le droit du travail est remis en cause au nom d’une disparition du salariat prophétisée depuis les années 1990, la structure de l’emploi stable s’est révélée essentielle pour gérer la crise économique. Les syndicats ont à ce titre joué un rôle crucial en négociant des protocoles sanitaires.

Vous pouvez retrouver la table des matières ici : https://ladispute.fr/wp-content/uploads/2023/06/TdM_Face-au-covid-lenjeu-du-salariat.pdf

Giraud Baptiste, Signoretto Camille (dir.), Un compromis salarial en crise. Que reste-t-il à négocier dans les entreprises ?, Vulaines-sur-Seine, Éditions du Croquant, 2023.

Combinant analyse statistique et enquêtes de terrain, cet ouvrage éclaire la situation paradoxale d’une négociation d’entreprise promue comme le nouveau levier de construction du compromis salarial, mais devenue fortement déséquilibrée du fait des transformations du capitalisme, des bouleversements des règles de la négociation et de l’affaiblissement des syndicats. Mais, si les salariés et leurs représentants ont été partout mis sous pression dans leur capacité à négocier les conditions de leur engagement dans le travail, l’ouvrage met aussi en évidence comment varient, en fonction des contextes d’entreprise et de la présence syndicale, les formes de la domination patronale, de la représentation du personnel et la nature des compromis qui y sont négociés. En analysant la crise du compromis salarial, cet ouvrage s’attache en particulier à penser ensemble les métamorphoses du syndicalisme, du capitalisme et de ses modes de régulation.

Yon Karel (dir.), Le syndicalisme est politique, Paris, La Dispute, 2023.

Cet ouvrage collectif de chercheur·euses et militant·es propose, en faisant la synthèse de travaux récents, de rouvrir le débat stratégique dans le mouvement syndical. L’ouvrage revient à la fois sur le grand mouvement social du printemps 2023 contre la réforme des retraites mais aussi sur les répercussions, en particulier dans le champ syndical, du mouvement social inattendu qu’ont constitué les Gilets jaunes, de la nouvelle dynamique féministe ainsi que des nouvelles luttes contre la crise climatique, contre le racisme et contre la gestion capitaliste du travail et de l’emploi. Pour les auteur·ices, ces bouleversements imposent au syndicalisme de redéfinir les formes autant que le périmètre et l’horizon de son action.

Vous pouvez retrouver la table des matières ici : https://ladispute.fr/wp-content/uploads/2023/06/TdM_Le-syndicalisme-est-politique.pdf



Citer ce billet
RT18 (2023, 9 novembre). Rentrée littéraire : 3 ouvrages de sociologie des relations professionnelles. Relations professionnelles. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tshk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.