La représentation syndicale des femmes. Enquêtes en France et en Grande-Bretagne – 12 décembre 2016

Cécile Guillaume soutiendra son HDR le 12 décembre 2016 à l’Université Paris Descartes (Faculté des Sciences Humaines et sociales-Sorbonne, 45 rue des Saints-Pères-Paris, Salle des thèses ) à 14H00 sur le thème :

« La représentation syndicale des femmes. Enquêtes en France et en Grande-Bretagne »

Le jury sera composé de :

  • Didier Demazière, Directeur de Recherche au CSO (Président)
  • Michel Lallement, Professeur au CNAM (Rapporteur)
  • Margaret Maruani, Directrice de Recherche au CERLIS (Garante)
  • Catherine Achin, Professeure à l’université Paris-Dauphine (Examinatrice)
  • Gill Kirton, Professeure à Queen Mary University (Examinatrice)

 

Cécile Guillaume

University of Roehampton

Séminaire international du RT18 – 1er février 2013

Principe de la représentativité syndicale à l’étranger et en  France

Convergences et divergences

Le vendredi 1er février 2013, 9h15-17h45.

2 rue Conté, Salle des Conseils (accès 37, 1er étage).

Inscription libre et gratuite en ligne

 Présentation de la journée

La loi du 20 août 2008, qui a profondément réformé les règles de la représentativité syndicale en France, a fait couler beaucoup d’encre : mais que sait-on de la manière dont cette question se pose dans les pays étrangers ? Quelles règles appliquent-ils ? Comment évoluent-elles ? A quels débats et contestations donnent-elles éventuellement lieu dans les organisations syndicales de salariés, du côté des organisations patronales et au niveau des Etats ? Peut-on déceler à l’étranger des tensions qui évoqueraient celles qui existent dans notre pays ? Sur le plan de la représentativité syndicale, peut-on repérer des spécificités propres au « Nord », et d’autres propres au « Sud » ? Ces interrogations seront abordées le 1er février 2013 à la faveur de la deuxième journée que le Réseau Thématique « Relations professionnelles » de l’AFS a décidé de consacrer aux enjeux de la représentativité syndicale : Les interventions de la journée du 19 octobre dernier et d’autres documents sont consultables en ligne à l’URL : http://rt18.hypotheses.org/129

Programme provisoire de la journée

  • Osvaldo Battistini  (Professeur à l’UBA, Université de Buenos Aires, chercheur au CONICET, Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Tecnológicas) : « Représentation syndicale en Argentine : apogée, déclin, réactivation et crise »
  • Armando Boito  (Professeur de Science Politique à l’Université de Campinas, Unicamp) : « L’institution syndicale au Brésil: intégration à l’État et représentation par en haut ».
  • Salah Hamzaoui  (Docteur d’Etat sociologie, ancien enseignant-chercheur et permanent syndical en Tunisie) : la Tunisie
  • Donna Kesselman  (Professeure à l’Université Paris Est-Créteil, IMAGER) : les Etats-Unis
  • Paula Marcelino  (Maître de Conférences, Université de São Paulo, USP) : « La représentation syndicale sous les gouvernements du Parti des Travailleurs (PT) au Brésil ».
  • Udo Rhefeldt  (Chercheur à l’Institut de Recherche Economique et Sociale, IRES) : l’Espagne et l’Italie
  • Catherine Vincent  (Chercheuse à l’Institut de Recherche Economique et Sociale, IRES) : l’Espagne et l’Italie
  • En conclusion : Sophie Béroud (Maître de conférences en science politique à l’Université Lyon II, UMR Triangle) et Cécile Guillaume (Maître de conférences en sociologie à l’Université Lille 1, UMR Clersé) confronteront les situations étrangères aux conclusions tirées de deux ans de recherches sur l’appropriation par les acteurs sociaux en France de la loi 20 d’août 2008 (Recherche d’une équipe interuniversitaire, soutenue par la Dares du Ministère du travail).

La séance sera présidée et introduite par Marnix Dressen (Professeur à l’UVSQ, UMR Printemps).

Journée organisée avec le soutien du Cnam, de l’UMR LISE, de l’IRES, d’IMAGER (UPEC)

 

Programme Représentativité 1er février 2013

 

 

Documents et enregistrements du séminaire « Représentativité »

Cette page réunit plusieurs documents associés aux échanges et aux présentations qui ont eu lieu à l’occasion de la journée de séminaire du RT18 du 19 octobre 2012 consacrée à la « représentativité » syndicale et patronale.

Deux présentations powerpoint :

Jean-Pierre Le Crom & Nicole Maggi-Germain : Présentation PPT_ La Representativite_organisations_employeurs

Frédéric Rey : Presentation étude TPE – RT18-Ires 19 octobre 2012 – pour projection

Un texte d’intervention : 

Marnix Dressen : 2012 10 18 Topo Marnix journée représentativité repris pour le site du RT 18

Deux articles complémentaires :

Nicole Maggi-Germain : La représentativité des organisations professionnelles d’employeurs

Anne Dufresne & Nicole Maggi-Germain : L’extension des conventions et accords collectifs de travail en France

Le mandascope :

Le mandascope – 123 pages

Fred Séchaud : Bref du Cereq consacré au Mandascope – juin 2012

Les enregistrements des interventions :

Les interventions n’ont pas pu toutes être enregistrées avec la qualité sonore. Merci de votre compréhension. 

Frédéric Rey – La représentativité syndicale au défi des très petites entreprises

Le Crom et Maggi-Germain-La représentativité des organisations patronales-Part 1

Le Crom et Maggi-Germain-La représentativité des organisations patronales-Part 2

Marnix Dressen-Syndicalisme d’action directe et syndicalisme institutionnel-Part 2

Frédéric Séchaud-Mandataire syndicaux et action au nom des organisations-Part 1

 

Vendredi 19 octobre 2012 – Cnam – Séminaire « Représentativité, légitimité, démocratie syndicale et ouvrière »

Séminaire des relations professionnelles (RT18)

Réflexion sur l’évolution de quelques concepts dans le domaine des relations professionnelles

Le vendredi 19 octobre 2012, 9h30-17h30.

Conservatoire national des arts et métiers, Salle des Conseils.

 

Présentation de la journée

Le Réseau thématique Relations professionnelles de l’AFS propose de consacrer une journée à la question de la représentativité dans une perspective interdisciplinaire (sociologie du travail, sociologie politique, sociologie des relations professionnelles et droit social).

Il convient de dénaturaliser la notion de représentativité, dans la mesure où différentes conceptions de celle-ci se sont succédées tout au long de l’histoire du travail et des travailleurs, mais aussi que plusieurs normes et règles peuvent coexister à une période donnée. Il ne s’agit donc pas de revenir sur les effets de la loi de 2008 ou sur la nature de ses appropriations par les acteurs sociaux, mais plutôt de fournir quelques éclairages sur les conceptions successives de la représentativité depuis la légalisation du syndicalisme à la fin du XIXe siècle. Dans la mesure où représentativité devrait égaler « légitimité », existent-ils des tensions entre les deux notions face aux évolutions sociopolitiques en cours ? Dans quelle mesure tout écart entre elles compromet-il la démocratie, ouvrière et politique ?

L’objet invite aussi à des analyses réflexives sur la dynamique de mobilisation du concept par les chercheurs dans leurs travaux.

 

Programme de la journée

 

9h30-13h00

–       Donna KESSELMANN (UPEC et RT 18) : Introduction de la journée.

–       Marnix DRESSEN (UMR Printemps et RT 18) : Syndicalisme d’action directe et syndicalisme institutionnel, légitimité participative ou représentative, deux pôles qui parcourent les stratégies du syndicalisme.

–     Jean-Pierre Le CROM (UMR Droit et Changement social, Nantes) et Nicole MAGGI-GERMAIN (Paris I et UMR Droit et Changement social, Nantes) : Représentativité dans les organisations patronales.

13-14h30 : Déjeuner en commun.

14h30-17h30

–       Frédéric REY (UMR Lise & RT 18) : Au-delà de la représentativité syndicale dans les TPE : retour sur la loi du 15 octobre 2010.

–       Frédéric SECHAUD (CEREQ): Comment les mandataires syndicaux dans les instances de la démocratie sociale agissent-ils légitimement  « au nom de » leur organisation ? Analyse secondaire d’une capacité d’agir en termes de postures et de jeu institutionnel à partir d’une enquête conduite pour le Céreq pour élaborer un répertoire des mandats (Mandascop).

–       Jean-Pierre Le CROM (UMR Droit et Changement social, Nantes) et Nicole MAGGI-GERMAIN (Paris I et UMR Droit et Changement social, Nantes) : Conclusion de la journée.

 

Lieu : Conservatoire National des Arts et Métiers

La journée se tiendra en salle des Conseils au Conservatoire national des Arts et Métier : accès 37 sur le site 2 rue Conté, 1er étage.

Relations professionnelles

Ce blog portera sur la sociologie des relations professionnelles, qui désignent, dans l’univers de travail, l’ensemble des relations qui s’établissant entre trois catégories d’acteurs : les pouvoirs publics, les salariés et leurs représentants, les employeurs et leurs organisations.