Un état des lieux des relations professionnelles locales en France. Echanges croisés autour des post-enquêtes REPONSE 2011

Séminaire relations professionnelles (RT18)

9 janvier 2015, 9h30-17h15

Salle des conseils

Conservatoire National des Arts et Métiers

2, rue Conté, 75003 Paris ; accès 37, 1er étage

 

Cette journée d’études est organisée autour d’échanges croisés entre les trois équipes qui ont réalisé entre 2012 et 2014 des post-enquêtes à l’enquête REPONSE 2011, conduite par la Dares (ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social). Ces échanges aborderont les principaux résultats de chaque rapport et les enjeux méthodologiques liés à ce type d’enquête sur les relations professionnelles en entreprise.

 

9h30 : introduction de la journée (A. Mias et J. Pélisse)

9h45 – 11h : Étudier les relations professionnelles au prisme de REPONSE, échanges méthodologiques (1)

Équipe CES : Du quantitatif au qualitatif : les enseignements d’un aller-retour

Équipe PRINTEMPS : Les relations professionnelles, entre points de vue et pratiques

Discutante: Sophie Béroud, Université Lyon 2, Triangle

11h-11h15 : pause

11h15 – 12h45 : L’emploi, la crise et les relations professionnelles en entreprise

Équipe IDHES : Les régulations de la relation d’emploi : quelles recompositions ?

Équipe CES : Modes d’ajustement à la crise. Les relations professionnelles sous tensions

Discutant: Olivier Giraud, LISE, Cnam

12h45 – 14h : Déjeuner

14h-15h15 : Table ronde – Analyser les relations professionnelles : échelles de l’enquête, frontières de la monographie et gestion des terrains

Discutant: Claude Didry, IDHES, ENS de Cachan

15h15-15h30 : pause

15h30-17h : Conflits et négociation en entreprise, articulations et évolutions

Équipe PRINTEMPS : Comprendre comment s’articulent conflits et négociations, la notion de configuration de relations professionnelles au prisme des politiques patronales

Équipe IDHES : Quatre configurations de relations professionnelles : démarche typologique et exploration qualitative

Discutant: Jean-Michel Denis, Université Paris-Est Marne-la-Vallée, Latts

17h-17h15 : conclusion et perspectives

 

Équipe CES : Modes d’ajustement à la crise : des relations professionnelles sous tensions – Nathalie BERTA (REGARDS et CES), Delphine BROCHARD (CES), Noélie DELAHAIE (IRES), Sophie JALLAIS (PHARE), Coralie PEREZ (CES), Corinne PERRAUDIN (CES), Catherine SAUVIAT (IRES), Nadine THEVENOT (CES) et Julie VALENTIN (CES)

Équipe IDHES : Les régulations de la relations d’emploi à l’épreuve de la crise – Élodie BÉTHOUX (IDHES), Guillaume BLACHE (IDHES), Camille DUPUY (IDHES), Edine GASSERT (LISE), Annette JOBERT (IDHES), Arnaud MIAS (IRISSO), Tommaso PARDI (IDHES), Jean-Louis RENOUX (IRISSO), Catherine SPIESER (CEE), Michèle TALLARD (IRISSO) et Catherine VINCENT (IRES)

Équipe PRINTEMPS : Gérer, négocier, résister. Une approche dynamique des politiques patronales, des négociations et des conflits (des années 2000 à aujourd’hui) – Rachel BEAUJOLIN-BELLET (Neoma), Charles BERTHONNEAU (Printemps puis Lest), Pierre BLAVIER (CMH), Céline DUMOULIN (Printemps), Baptiste GIRAUD (Lest), Amaël MARCHAND (Printemps puis Latts / Cemca), Jérôme PELISSE (Printemps), Etienne PENISSAT (Ceraps), Rémy PONGE (Printemps) et Mandana SAEDI (Printemps)

Les trois rapports et leurs synthèses sont téléchargeables sur le site du RT 18 : http://rt18.hypotheses.org/

Contacts :

Arnaud Mias : arnaud.mias@dauphine.fr

Jérôme Pélisse : jerome.pelisse@uvsq.fr

Pour télécharger le programme :

Programme Journée d’études RT 18 9 janvier 2015 Post-enquêtes REPONSE

Modes d’ajustement à la crise : des relations professionnelles sous tensions

Rapport final – Post-enquête à l’enquête Relations professionnelles et Négociations d’entreprise REPONSE 2010-2011, Dares, Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

Responsables scientifiques: Coralie Perez et Nadine Thévenot

Équipe scientifique: Nathalie Berta, Delphine Brochard, Noélie Delahaie, Sophie Jallais, Corinne Perraudin, Catherine Sauviat et Julie Valentin

Effectuée dans le cadre des post-enquêtes à l’enquête REPONSE (2010-2011), cette recherche a pour objet de mettre au jour les processus d’ajustement des établissement face à la crise, les caractériser et, conjointement, analyser la manière dont ils ont été discutés, négociés ou au contraire imposés par les directions. Sur le plan méthodologique, elle combine un volet quantitatif, constitué de la réalisation d’une typologie (REPONSE complétée de SINAPSE et des DMMO), et un volet qualitatif comprenant la réalisation de quinze monographies d’établissements appartenant majoritairement au secteur manufacturier. La typologie rend compte des combinaisons spécifiques d’ajustements sur l’emploi et les rémunérations, mises en oeuvre par près de 4000 établissements français entre 2008 et 2010. Sur cette base, le travail de terrain effectué a permis d’éclairer les processus d’ajustements dans leurs dimensions négociées et conflictuelles, et leur vécu par les salariés. Si la préservation de l’emploi « permanent » et le maintien des rémunérations par les directions ont été des conditions déterminantes de l’acceptation des ajustements, cela s’est souvent fait en contrepartie de l’acceptation de nouvelles modalités de flexibilité interne (aménagement du temps de travail, mobilité interne, redéfinition de règles d’évolution salariale…) sur lesquelles les représentants du personnel auront du mal à revenir quand la conjoncture s’améliorera. La relation de travail apparaît ainsi de plus en plus malléable à l’occasion de la crise.

Pour accéder à l’intégralité du rapport: http://ces.univ-paris1.fr/cesdp/2014/14076.html

Les régulations de la relation d’emploi à l’épreuve de la crise

Rapport final – Post-enquête à l’enquête Relations professionnelles et Négociations d’entreprise REPONSE 2010-2011, Dares, Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

Responsables scientifiques: Élodie Béthoux et Arnaud Mias (IDHES, ENS Cachan)

Équipe de recherche: Guillaume BLACHE (Université Paris I Panthéon-Sorbonne) – Camille DUPUY (IDHES, ENS Cachan) – Edine GASSERT (CRF, CNAM) – Annette JOBERT (IDHES, ENS Cachan) – Tommaso PARDI (IDHES, ENS Cachan) – Jean-Louis RENOUX (IRISSO UMR CNRS 7170, Université Paris Dauphine) – Catherine SPIESER (Centre d’études de l’emploi) – Michèle TALLARD (IRISSO UMR CNRS 7170, Université Paris Dauphine) – Catherine VINCENT (IRES)

Cette étude présente les résultats des travaux empiriques que nous avons menés entre 2012 et 2014 en réponse à l’appel d’offres Post-enquêtes à l’enquête REPONSE 2010-2011 de la Dares. Nous nous intéressons à la manière dont les relations professionnelles interviennent dans la gestion des emplois dans les entreprises, en tenant compte du contexte de crise économique dans lequel s’est déroulée l’enquête REPONSE 2010-2011. Ce contexte est considéré comme une mise à l’épreuve des capacités de régulations collectives de l’emploi dans les établissements français, soulevant deux questions générales : quelle place la négociation d’entreprise et les procédures d’information et de consultation occupent-elles dans les régulations de la relation d’emploi ? Le contexte de crise tend-il à modifier cette place ?

Pour accéder à l’intégralité du rapport final: Les régulations de la relation d’emploi à l’épreuve de la crise

Pour lire la synthèse du rapport: Synthèse du rapport_IDHES_Juillet 2014

« L’emploi en débat ? Dynamiques de l’action syndicale dans les entreprises en restructuration »

Viens de paraître

L’article d’Elodie Béthoux et Annette Jobert, « L’emploi en débat ? Dynamiques de l’action syndicale dans les entreprises en restructuration », publié dans le dernier numéro de la revue de l’IRES (n°72, 2012/1) p 115-144

Résumé :

Sur la base d’une enquête réalisée en 2010-2011 auprès des équipes CFDT de 12 entreprises (industrie pharmaceutique, agro-alimentaire, plasturgie et commerce textile-habillement), cet article s’intéresse à la dimension de réflexivité sur l’activité économique, le travail et l’emploi que portent en elles la plupart des restructurations. Observant la mobilisation par les acteurs de terrain des dispositifs institutionnels récemment définis, il analyse les ressorts et la portée de ce débat sur l’emploi dans l’entreprise à travers l’examen, tout d’abord, des conceptions de l’emploi de ces acteurs syndicaux, l’identification ensuite des différentes stratégies d’emploi qu’ils élaborent, distribuées entre stratégies intégrées et stratégies d’accompagnement, et l’étude enfin des enjeux, notamment temporels et spatiaux, transverses à ces stratégies.

Disponible en ligne sur le site de l’Ires : http://www.ires-fr.org/images/files/Revues/Revue72/r72-5.pdf

Disponible sur le lien suivant : L’emploi en débat – Béthoux Jobert