Journalistes, des salariés comme les autres ? Représenter, participer, mobiliser

Alors qu’une crise économique menace leurs emplois, les journalistes doivent faire face à des mutations profondes de leur activité qui déstabilisent leurs entreprises à l’ère du numérique. Les effectifs des rédactions s’étiolent, au gré des achats et des ventes de titres. Dans cette situation périlleuse pour leur profession, les journalistes tentent de préserver leur autonomie d’écriture malgré la subordination qu’ils subissent au quotidien au sein d’entreprises soumises à des logiques actionnariales et gestionnaires.

Fruit d’une longue enquête au sein de plusieurs rédactions mobilisées contre les conséquences des restructurations et auprès des principales instances collectives, cet ouvrage démontre qu’au-delà de ses particularités, la profession de journaliste n’échappe pas à un cadre salarial certes protecteur mais également susceptible d’altérer son indépendance. Il analyse les différentes formes de représentation, de participation et de mobilisation des journalistes et met en lumière leurs capacités à peser sur les décisions engageant leur travail et son produit, l’information. En interrogeant cette profession singulière, cet ouvrage explore les possibilités de participation des travailleurs dans un système de démocratie industrielle.

Avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Laboratoire IDHES UMR 8533.

Camille Dupuy

Maître de conférences à l’université de Rouen. Chercheure en sociologie du travail au DySoLsa (université de Rouen) et à l’IDHES (ENS Cachan), ses travaux portent sur les relations professionnelles et la participation au travail.

Vous trouvez plus de précisions dans le fichier joint et sur le site des PUR :
http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4222

Journalistes

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *