Gérer, négocier, résister. Une approche dynamique des politiques patronales, des négociations et des conflits (des années 2000 à aujourd’hui)

Rapport final – Post-enquête à l’enquête Relations professionnelles et Négociations d’entreprise REPONSE 2010-2011, Dares, Ministère du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

Responsable scientifique: Jérôme Pélisse (Printemps, Université Versailles Saint-Quentin en Yvelines)

Équipe de recherche: Rachel BEAUJOLIN-BELLET (Neoma), Charles BERTHONNEAU (Printemps puis Lest), Pierre BLAVIER (CMH), Céline DUMOULIN (Printemps), Baptiste GIRAUD (Lest), Amaël MARCHAND (Printemps puis Latts / Cemca), Jérôme PELISSE (Printemps), Etienne PENISSAT (Ceraps), Rémy PONGE (Printemps), Mandana SAEDI (Printemps)

Cette recherche, issue de l’appel d’offres Post-enquêtes à l’enquête REPONSE 2010-2011 de la Dares, et dans le prolongement de travaux précédemment réalisés sur les transformations de la conflictualité au début des années 2000, étudie l’articulation entre conflits et négociations. Après une analyse des points de vue croisées des représentants des directions et des représentants du personnel soulignant l’importance des processus de catégorisation ordinaire des négociations et conflits du travail et mettant en évidence l’importance des divergences et désaccords entre acteurs à ce propos, sont analysés les évolutions et les déterminants des manières dont s’articulent conflits et négociations en entreprise. Les stratégies syndicales de mobilisation des salariés sont ainsi étudiées en analysant leurs modalités d’encastrement dans des contextes socio-productifs déterminés par diverses contraintes économiques et institutionnelles, mais aussi les modes de gestion des relations sociales initiés par les employeurs. Trois configurations sont ensuite identifiées, agençant le positionnement et les stratégies économiques des entreprises, leurs politiques d’organisation du travail et de management des salariés, et leurs modes de gestion des relations avec les représentants du personnel. Les modalités d’expression de la conflictualité et leur lien avec des pratiques de négociation, dans un contexte de crise et de restructurations économiques fortes sont ainsi scrutées pour comprendre les transformations des relations professionnelles en France à la fin des années 2000.

Pour accéder à l’intégralité du rapport final et ses annexes :

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01083780

Pour lire un résumé du rapport:

Résumé du rapport PRINTEMPS nov2014


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *